Ajustez la taille du texte selon vos besoins en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Équipe

Conseil d'administration

Norma Dubé

Présidente par intérim

Eddy Williams

Administrateur, Kent-Sud

Christianne Laviolette

Administratrice, Restigouche Est

Administratrice, Fredericton – Saint-Jean

Joanne Fortin

Administratrice, Restigouche Ouest

Denise Boudreau

Administratrice, Chaleur

Susan Cormier

Administratrice, Shediac – Cap-Pelé

Paul Demers

Administrateur, Kent-Nord – Rogersville – Miramichi – Baie Ste-Anne

Roger Martin

Administratrice, Dieppe – Moncton

Yvon Thériault

Administrateur, Grand Caraquet

Marie-Claire Ferron

Administratrice, Grand Tracadie-Sheila – Néguac

Norma Aubut

Administratrice, Shippagan – Lamèque – Miscou

Jean-Paul Soucy

Administrateur, Grand-Sault – La Vallée

Jacques G. Albert

Administrateur, Madawaska

Marcel Larocque

Directeur général

Membres du personnel

Directeur général

Jacinthe Godin

Adjointe administrative

Nouha Bouchiba

Adjointe à la direction générale

Gilles Bourassa

Coordonnateur • Inclusion sociale

Jolaine Thomas

Agente de projets • Personnes proches aidantes

Julie Caissie

Coordonnatrice Personnes proches aidantes Coordinatrice Immigration francophone

Julie Fournier Spence

Agente de projet • Inclusion sociale

Robert Frenette

Coordonnateur de projet

Bruno Poirier

Coordonnateur MADA/CADA et RVA50+

Marcel Larocque

Président du Conseil d’administration

Depuis mon arrivée à la présidence de l’AFANB, j’ai pu constater l’énorme travail qui se fait au niveau provincial pour que les aînés francophones du Nouveau-Brunswick aient des conditions de vie de plus en plus épanouissantes et qu’ils continuent de vivre pleinement en profitant d’activités variées et en recevant les soins qu’ils méritent lorsqu’ils en ont besoin.

Toutefois, force est de constater que la tâche n’est pas terminée. Il y a encore beaucoup à faire et votre association entend profiter de l’élection du nouveau gouvernement pour réactiver les discussions sur les dossiers qui n’évoluent pas assez rapidement. Il faut définir ensemble des actions concrètes et viables que nous pouvons mettre en place pour faire avancer ces dossiers. D’ailleurs, la pandémie qui perdure nous démontre justement que nous avons besoin de balises précises et solides afin que l’on puisse faire face aux défis qui nous attendent.

La force de notre réseau dépend également de ses membres. Plus vous serez nombreux à participer aux discussions et à nous faire part de vos préoccupations, plus facile il sera pour l’AFANB d’exercer un plus grand poids politique. C’est pourquoi, je vous invite à nous aider au recrutement de nouveaux membres. Parfois, il s’agit simplement d’un petit signe pour que les gens réalisent l’importance de faire partie de ce regroupement essentiel qui milite pour le bien-être de ses membres.

Marc Angers

Directeur général

J’aimerais remercier les membres du Conseil d’administration de l’Association francophone des aînées et aînés du Nouveau-Brunswick (AFANB) pour le vote de confiance qui m’a été témoigné en me confiant la direction générale de l’organisme en septembre 2023.

Je suis un gestionnaire et un relationniste d’expérience, détenteur d’une maîtrise en communication publique, agréé et Fellow de la Société canadienne des relations publiques. J’ai acquis une grande expérience comme membre d’équipes de direction pour des organisations francophones d’envergure, notamment à l’Université de Moncton et au réseau de santé francophone du Nouveau Brunswick. J’ai aussi œuvré auprès de certains organismes communautaires comme administrateur et bénévole, en plus d’avoir collaboré occasionnellement avec le secteur communautaire francophone du Nouveau-Brunswick.

Le poste de direction générale pour l’AFANB m’a interpellé à cause de son caractère francophone et communautaire et de mon désir de redonner à cette communauté.

Je compte utiliser toute mon expertise afin de collaborer avec le Conseil d’administration, les membres du personnel et les partenaires pour les aider à faire progresser la mission, la vision et les objectifs de l’AFANB. En ce début de mandat, je compte prendre connaissance des dossiers en cours et rencontrer tous les membres de l’équipe et d’autres intervenants clés afin de mieux comprendre le contexte administratif et politique dans lequel se trouve l’AFANB.

À première vue, il me paraît important que l’AFANB soit bien visible dans la communauté. Son succès réside dans sa capacité à créer et maintenir des liens avec le plus grand nombre d’aînés francophones possible à travers ses différentes activités et services. Il faut aussi les encourager à devenir et demeurer membres de l’AFANB. Selon moi, une association bien représentative de la communauté constitue un ingrédient essentiel pour lui permettre d’avoir du succès et conserver toute sa pertinence. Je compte faire de cette question une priorité pendant mon mandat.

Pour aussi peu que 15 $ par année, bénéficiez de nombreux privilèges